Une triche peut en cacher plusieurs

23 juin 2018

Couper l’Internet pour que l’examen du baccalauréat puisse se dérouler sous les meilleurs auspices, c’est comme arrêter la circulation du tramway pour éviter la casse d’un fin de match au stade du 20 août de Belouizdad. Ces « coupures » méritent bien leur nom parce qu’elles signifient qu’on suspend temporairement ce qui est considéré comme la norme dans notre société, c’est-à-dire la violence et la tricherie. On veut seulement sauver les meubles pendant la petite durée du match ou de l’examen. Qu’importe ce qui va advenir après. Que vous alliez défigurer votre sœur ou taper jusqu’à la mort votre chien, mordre votre homme, voler de l’argent à l’État, cambrioler une banque, insulter votre professeur, plagier des articles sur Internet, durant tout le reste de l’année ; cela importe peu. Pourquoi ? Parce que cela ne se voit pas.  Dans ces moments-là, on est dispersés, isolés, ça ne fait pas foule. Chacun est dans son coin en cachette, en train de traficoter. Ce qui donne la frousse, c’est quand nous sommes réunis ensemble. Là c’est la panique, en sus, nous sommes tous tenus de faire la même chose, soit regarder un match, soit passer un examen. Et la télévision vient filmer tout ça. C’est vraiment l’impasse. Il faut bien montrer un bon visage et nous mentir à nous-mêmes. Faire oublier qu’on triche comme on respire, que cela fait partie de nos mœurs, qu’on peut trafiquer un certificat de scolarité. Qu’on trouve « normale » la tricherie, du moment que les autres trichent. Comment ne pas tricher quand le juge triche, le procureur triche, l’organisme qui distribue les logements AADL triche ? Peut-on être honnête alors que le voisin d’en face brûle de violer les règles du jeu ? Et cette école, elle-même triche, car si elle ne trichait pas, elle aurait inculqué aux Algériens les valeurs du mérite qui les auraient conduits à comprendre et à intérioriser le fait qu’il ne faut jamais tricher dans la vie.  La coupure de l’Internet sur cinq jours est donc une tricherie car elle veut cacher la tricherie permanente. J’allais oublier l’autre grande tricherie : les élections pour  élire les présidents de la république, les députés, les maires, et tutti quanti, et sans parler de cette  triche, ah je l’aime bien celle-là ! …des certificats de santé. 

Larbi Graïne 

  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Fermer le panneau
Follow @larbigra